Après son duel pitoyable face à Voldemort, le poireau a fuit pitoyablement, laissant le soin aux meilleurs de défendre ce qu'il laisse derrière lui. C'est l'histoire de Héros, qui se battent, qui s'aiment, se déchirent, tentent de vivre tout simplement.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The dark night rises

Aller en bas 
AuteurMessage
Draco Malfoy

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Beau gosse au service du Lord

MessageSujet: The dark night rises    Lun 6 Aoû - 22:53

Les mois passaient sans que personne ne puisse les retenir. Il valait mieux pour certains. Pour beaucoup.
Pour le jeune Malfoy, elles se ressemblaient trait pour trait. Toujours la même rengaine. Et un sentiment de lassitude envahissait le jeune mangemort.

Depuis qu'il était au service de sa tante, à la grande brigade, il n'avait quasiment pas quitter la prison où il était chargé de la surveillance, des interrogatoires et de la transmissions des informations. Rien de bien passionnant pour une jeune homme qui se sentait plein d'avenir et désireux de faire ses preuves. Il était enfermé dans un système sans fin, où il ne voyait que le fin fond, pas la gloire rêvé autrefois.
Et peu à peu Draco tombait de la hauteur de ses espoirs. Le jeune homme ouvrait ses yeux gris sur une caste dont il avait fait parti, mais éjecté avant même de pouvoir prétendre à mieux. Sa survie, il ne la devait qu'à sa tante et même s'il en était reconnaissant et qu'il espérait en tirer profit. Aujourd'hui, les choses étaient autre et sa tante lui demandait plutôt des comptes et une fidélité sans nom. Draco était pieds et mains liés dans ce joyeux bazar. Libre d'aucun mouvement et d'aucune initiative. Il devait suivre, un point c'est tout. Et en bon soldat du nouvel empire de Voldemort, il suivait. quelque part, il savait que sa vie en dépendait. Tout comme celle des siens.

Heureusement pour lui, l'ordre ne restait pas inactif. Une attaque contre un centre stratégique de l'information impériale, qui fut un échec pour les soldats de la Grande Brigade, se transforma en tremplin pour le jeune homme. Sa bravoure et sa détermination lui permirent de grimper une barre de cette échelle mobile et de gagner un point bonus de confiance. Maigre lot de consolation quand on perdit des "connaissances". Mais Draco savait qu'il devait se détacher de toutes formes d'affections possibles. De l'aversion comme une entende cordiale. Il n'en était déjà pas friand, mais là, question de survie.

Draco Malfoy devint alors le nouveau pion ou le nouveau lieutenant du principal agent de terrain de la Brigade. Un homme à l'allure massive, du genre qui casse des briques à mains nues. Tout le contraire du frêle Draco. L'homme était rude et sans scrupule. La compassion, la peine ou la joie, il ne devait guère connaitre. Jamais une émotion, jamais un sourire ou un regard de désarroi. Bellatrix ordonnait. Il exécutait. Et au milieu Draco préparait le terrain en faisant le sale boulot. Il vit plus d'horreur en quelques semaines qu'en plusieurs mois de guerre. De quoi vous retourner le ventre et de ne plus vouloir sortir de chez soi de peur de vexer Amsden Greediness. Draco continua donc sa vie de robot. Cherchant à s'en sortir, d'une façon ou d'une autre, sans voir le bout du tunnel, et sans avoir le courage de prendre le chemin qui le sortirait de ce cercle sans fin.

Mais il était bien loin de se douter que sa prochaine mission, le remettrait sur le chemin de son passé.
Depuis plusieurs temps, un bruit grondait au loin. Et le SDT voulait en savoir plus. En effet, émergeait souvent de ça et là, des opinions politiques envers la sienne ou cherchant à l'améliorer. D'abord sourd à toute autre forme de pensée( ce qui causa la mort de nombreuses personnes, cela va de soi), il laissa ensuite entrevoir la possibilité d'une écoute. Certes, pas de ceux qui s'opposait à lui (quoiqu'il aurait pu envisager cela pour piéger l'ordre. Mais il devait les estimer à leur juste valeur, car il ne le fit point), mais à ceux qui proposaient une alternative nouvelle, bonne et juste pour son envie d’expansion de pouvoir. Il pourrait les tuer par la suite.

Draco et son chef devaient se rendre donc en lieu neutre, rencontrer le second émissaire d'une mouvance qui s'activait et faisait de plus en plus d'émule. La mission était de garder l’émissaire en vie et de lui soutirer des informations. De façon civilisée dans un premier temps et ensuite Greediness pouvait aviser.

L'ancien serpentard se retrouva dans un ancien manoir d’Écosse abandonné au vents et aux lierres. L'ancien salon tenait encore debout, le plafond laissait pendre quelques poutres et la poussière était maitresse des lieux.
Le choix émanait de l'émissaire. Cela ne rassurait pas Draco, mais son chef avait foi et force en sa poigne de fer.

Il attendait à la lueur de leurs baguettes et de la lune qui laissait son faible rayon entré dans les fenêtres inexistantes.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Prewett

avatar

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Geisha de luxe

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mar 14 Aoû - 19:58

Deux ans avaient passé depuis qu'Artémis s'était donnée corps et âme à la cause de Barker. L'accusation de meurtre à son encontre et la séjour en prison qui avait suivi n'avait fait qu'accentuer son implication, la mettant sur le devant de la scène, symbole du pouvoir croissant de cet homme de l'ombre.
Si, au début, on l'observait avec plus de curiosité que de crainte, on avait fini par comprendre toute l'ampleur de la puissance qu'elle représentait et par respecter sa parole. Suffisamment pour que le Seigneur des ténèbres lui même accepte de l'entendre.

La posture de la jeune femme n'était pas évidente. Sang-pure rejetée par les siens, essayant quelques temps de se faire une place malgré tout, participant à toutes les soirées organisées par les puissants du pays, sa voix était entendue mais rarement écoutée faute de poids.
Aujourd'hui, les choses étaient différentes.
Artémis n'avait plus à réclamer de l'attention. Finie les courbettes et autres flatteries pour se gagner les faveurs d'un homme bien placé. Où qu'elle se rende, on ouvrait grand les portes sur son chemin, on l'observait passer, fasciné par cette puissance sans nom qu'on devinait dans on ombre.
Parfois seule, parfois accompagnée, elle mesurait chacune de ses paroles, chacun de ses gestes pour ne jamais se mettre en danger lors des négociations et autres discussions qu'elle menait au nom de son maitre.
Barker. Un nom connu parmi les industriels et commerçants de la nouvelle hégémonie. Mais personne n'avait encore fait le lien avec Artémis et ses manigances politiciennes. Quelques indices, pourtant, les reliaient sans aucun doute. Ces personnes qui les accompagnaient tous deux en certaines occasions. Et ces paroles qui servaient un même but.
Seulement, l'un rêvait ouvertement à un monde meilleur et différent, l'autre le construisait en secret. Ils œuvraient dans deux domaines tellement éloignés l'un de l'autre que personne n'avait encore eu l'occasion de faire le lien. Jusqu'à aujourd'hui.
Jusque là, Barker tenait à rester dans l'ombre, en bon joueur d'échec il faisait agir les autres à sa place, enjoignant Artémis à ne jamais se montrer en dehors des cercles privés et officieux. Si Voldemort avait entendu parler d'eux, c'était uniquement par des échos de leurs activités.
Le moment était arrivé de placer Artémis, sa reine, sur le plateau de jeu. Le roi, Barker lui-même, la suivrait tout naturellement.

Habituellement, Artémis échangeait par la pensée avec Barker, ne le voyant que rarement pour des questions de sécurités et de discrétion. Mais cette fois, ils avaient décidé de faire une exception. Nourrit de sa force et plus que jamais sous l'influence du vampire, la sorcière avait organisé ce rendez-vous avec un émissaire du SdT. Son objectif? Passer aux choses sérieuses. Fini le menu fretin. Elle allait s'en prendre aux étages supérieurs.

Le sang bouillant d'une étrange fébrilité, Artémis faisait les cent pas en attendant que ce soit l'heure. Plus que jamais, la pâleur de son visage tranchait avec l'éclat de ses yeux, de ses cheveux, de ses lèvres et de la multitude de taches de rousseur qui le constellait. Quand, à l'heure convenue et en compagnie de deux associés de Barker, Miss Compton et Mr Milo, elle posa la main sur une horloge, ce fut pour être portée au loin, dans une pièce sombre où ses traits perdirent toute couleur pour ne laisser qu'un silhouette droite et vaporeuse à l'image d'une apparition fantasmagorique.
A la lueur des baguettes, elle accusa l'atterrissage et retira sa main de l'horloge maintenant posée sur le guéridon trônant au centre de la pièce.

Clairement, leur arrivée avait fait son petit effet.

- Bonsoir et merci d'avoir répondu favorablement à notre invitation.


Sa voix était chaude et grave, mais on sentait un sarcasme y poindre le bout de son nez. Rien d'inhabituelle chez Artémis, mais elle avait suffisamment changé pour que Draco hésite sur son identité. Surement était-ce la faute de cette démesure qui perçait dans son comportement, à l'image des excès dont Bellatrix savait si bien faire montre?
Défiant, les deux camps de faisaient face. Artémis n'était pas armée, à ce qu'il semblait, mais ce n'était le cas ni d'Hécate ni de Dorian, l'homme brun et la femme rousse qui l'encadraient.

- Laissez-moi vous présenter Mr Milo et Miss Compton. J'ose espérer qu'en leur présence j'aurai toutes les chances de sortir vivante de cette entrevue.

Si elle ne s'était pas présentée, c'était dans un but bien précis. Elle attendait d'être installée avant de préciser à la fois son identité et la nature de la discussion qui allait se jouer.
Pour lancer le mouvement, elle désigna, d'un geste ample, la grande table et les chaises qui se trouvaient dans la pièce.

- Vous plairait-il de commencer?

Dans l'attente d'une forme d'acquiescement, elle se tenait prête à allumer la lumière, protégée, pour l'instant, par l'obscurité des lieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Draco Malfoy

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Beau gosse au service du Lord

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mar 14 Aoû - 23:36

Draco se demandait un peu ce qu'il pouvait bien faire là. C'est vrai, Greediness n'était pas du genre à s'encombrer de l'assistant qu'il était, puis la diplomatie et lui faisant deux, ça allait forcément finir comme toujours... D'ailleurs Draco ne comprenait pas vraiment son envoi ici par sa tante, mais n'avait-il pas apprit à garder pour lui ses idées.

Quoiqu’il en soit, Draco préférait se trouver à mille lieux d'ici que de tenter d'argumenter ce qui ne l'ai que trop peu au final.

Il se trouvait un peu en retrait de Greed, pâle figure, fantomatique, faisant presque oublier sa présence.
L'arrivée de leurs interlocuteurs refroidit de quelques degrés la pièce, qui pourtant n'en avait guère besoin.
Trois personnes, trois silhouettes qu'il voyait à peine. Et tandis que celles-ci s'avançaient dans la clarté pâle de la lune, Draco sentit un malaise monté en lui. Sans réellement comprendre pourquoi. Et ce ne fut que lorsque la première silhouette prit parole qui comprit pourquoi. Cette voix lui était autrefois si familière. Même si elle avait perdu son timbre enfantin, il la reconnaitrait. L'incompréhension fit place aux doutes. Que faisait-elle donc ici et dans quelle nouvelle galère s'était-elle encore embarquée? Mais pas le temps de réfléchir, Greed n'était pas là pour ça et la laissa à peine finir en grondant de sa voix rocailleuse:


"Ce n'est pas nous qui avons des choses à dire, mais vous. Alors ne me faites pas perdre mon temps en politesse."


Draco se raidit et par sa façon de lui parler, mais aussi parce que les négociations commençaient, à son humble et modeste avis, assez mal.

Il chercha donc à se dégager un peu de la silhouette massive devant lui, pour se montrer un peu plus et qui sait entrer dans la danse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Prewett

avatar

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Geisha de luxe

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mer 15 Aoû - 0:01

Avec le soutien discret et silencieux de ses deux acolytes, Artémis se permit un léger sourire alors que l'homme qui lui faisait face refusait sa main tendue.
Elle connaissait son style. Greed, sans aucun doute. Et s'adapta en conséquence.

Le temps de claper des mains, deux fois, pour allumer l'unique lustre de la pièce, et elle allait s'asseoir sans plus de cérémonie. Du vin et deux coupes l'attendaient.

- Vous m'excuserez, j'ai la bouche sèche.


Un coup d'oeil en coin lui apprit qu'il s'agissait bien de Greed et que Milo et Compton tenaient leurs postes, attentifs.
C'est en découvrant le dernier homme, et en le reconnaissant, qu'elle renversa quelques gouttes de son breuvage. Les années avaient passé, décida-t-elle immédiatement, résolue. Il n'y avait aucune raison de se laisser ébranler.

- Peut-être que votre... Garde se laissera tenté...?

Apparemment non, devait-elle très rapidement comprendre. Et après une gorgée délicieuse, d'autant plus qu'elle arracha une grimace d'impatience à Greed, elle s'exprima en ces quelques mots, courts mais clairs:

- Surement m'aurez-vous reconnu... Moins surement savez vous qui je représente. Tout ce que vous avez à savoir, c'est que nous tenons la majeure partie des sources de ravitaillement du monde magique. Officielles et officieuses. Si, la prochaine fois que nous en faisons la requête, ce n'est pas Winchester lui-même qui se présente, préparez-vous à regretter de ne pas avoir accepté cette coupe de vin. Vous n'en boirez plus de si tôt.

Au petit sourire qu'elle adressa, on l'entendit presque prononcer "c'est tout" alors qu'elle attendait, tranquille, de voir si son message faisait sens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Draco Malfoy

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Beau gosse au service du Lord

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mer 15 Aoû - 0:30

Le cerveau embrumé par la situation, Draco sentit celui-ci se réveiller et fuser d'un coup de main, celles là même qui allumèrent la pièce poussiéreuse et non chaleureuse.
Draco ne cessait de dévisager Artémis, se posant 100000 questions. Que faisait-elle là? Pourquoi? Comment? Ce chemin tracé il y a tant d'années était-il déjà celui là? Elle était elle et en même temps une autre. Les contours avaient changé, mais le reste?

Greed bougea, signe d'un agacement prononcé. Draco lui ne bougeait pas.
Et les paroles d'Artémis ne renversèrent pas la vapeur qui montait surement au cerveau de Greed. Bien sûr qu'il l'avait reconnu. La discrétion de la demoiselle ne voulait pas dire ne rien savoir sur elle. Mais Greed n'en montrait rien. Il se tenait devant elle tel un colosse. Et ses menaces ne le firent pas bouger ou réagir bien plus.


"Alors c'est juste pour me dire ceci que vous m'avez fait déplacer et perdre mon temps?"

Des menaces, ils en avaient entendus des dizaines, des centaines, des milliers. Il s'en moquait bien d'une de plus, profanée par une donzelle qui se donnait de l'importance car deux porte-manteaux se trouvaient à ses côtés.

"Si cela est votre seul message, l'entretien est clos. Le vin coule ailleurs à flot. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Prewett

avatar

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Geisha de luxe

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mer 15 Aoû - 0:37

A cette réponse, Artémis se contenta d'incliner légèrement la tête, polie mais non moins sure d'elle et d'avoir rapidement de leurs nouvelles.

- Je vous recontacte bientôt.

Et se disant, elle laissa quelques instants son regard posé sur Draco. Juste assez pour conserver sa silhouette en mémoire et y réflechir à tête reposée.
Il avait changé. Plus tard, elle déciderait de s'il s'agissait d'une bonne nouvelle ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Draco Malfoy

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Beau gosse au service du Lord

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mer 15 Aoû - 1:00

Draco la regarda aussi, avant de comprendre qu'il devait suivre Greed dans son départ. Celui-ci ne donna ni réponse ni regard à Artémis. La revoir, il s'en passera bien.
Au moins, il la laissait en vie. Une première.

Draco, le visage toujours blême, avait quand à lui envie de lui crier de nombreuses choses. Mais il était trop tard et elle avait été dites. Peut être trop tard aussi. Quoiqu'il en soit, il la savait en vie et en bonne santé et pour le moment cela le rassurait et lui suffisait. Le reste serait à voir par la suite. Mais Draco ne sous-estima pas cette rencontre, à la différence de Greed, qui devrait le regretter, ou pas, par la suite. Le seul regret étant de ne pas l'avoir fait taire. Le reste, ce n'était pas son soucis et que la rousse mette ou pas ses menaces de bébé tigresse, lui passait très loin au dessus de la tête.
Draco lui ressentit bien plus l'agacement et l'énervement que cette histoire provoqua. Déjà par sa tante, qui à l'ordinaire d'humeur exécrable, passa à une massacrante au sens propre.
Le pouvoir était tendu, on touchait aux privilèges des nobles, à leurs droits, leurs joujoux, leurs faire valoir de riches sang purs.
Et le gouvernement se devait de répondre, de n'importe quelle façon. Et se fut hélas la même.
Draco et Greed dans le vieux manoir éclairé par la lune, avec toujours la poussière et encore les vieilles pierres. Sans oublier cette sensation de mal être rehaussée par la future présence d'Artémis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Prewett

avatar

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Geisha de luxe

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mer 15 Aoû - 1:11

Cette fois-ci, Artémis prit quelques mesures supplémentaires avant d'arriver. Qui serait présent? Viendraient-ils en nombre pour tenter de l'arrêter? Telles furent les questions auxquelles elle tenta de toutes ses forces de trouver une réponse.
Une fois assurée que les conditions n'avaient pas changé, elle apparut, de la même façon et en compagnie semblable.

Immédiatement, elle pinça les lèvres et attaqua, froide comme seule les rousses savent l'être.

- Je m'étais pourtant montrée explicite à ce qu'il me semble. Alors, je vous écoute, Mr Greed. Où se trouve Mr Winchester?

Et des bras, elle embrassa la pièce, théâtrale, pour mieux souligner sa vacuité.
Revenir en haut Aller en bas
Draco Malfoy

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Beau gosse au service du Lord

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mer 15 Aoû - 1:27

Autant vous dire que Greed ne réagit guère plus que la première fois.
il se tenait toujours face à elle, droit, les yeux fixés sur la rousse, peu enclin à tergiverser sur le pourquoi du comment. Et stoïquement, il lui répondit.


" Tout comme moi. Mais pour vous répondre, il se trouve dans son bureau. "

Draco toujours en recul, ne menait pas large. Greed passablement énervé qu'on lui redemande de jouer les baby sitter n'allait pas rester boire du vin avec son ancienne camarade bien longtemps.

"Où vous y êtes la bienvenue. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Prewett

avatar

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Geisha de luxe

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mer 15 Aoû - 2:11

Après un rire sans joie:

- La bienvenue...? Voyez-vous ça...

Aux témoins de cette scène:

- Amusant, non?

Plus sérieuse:

- Que ce manoir ne soit pas à votre convenance, je peux le concevoir. Mais nous savons tous deux quelle est votre réputation quand vient le moment de jouer les hôtes. Rares sont les invités à survivre. Alors, peu m'importe comment vous vous y prendrez.

Le regard se décalant légèrement vers Draco.

- Mais il serait temps de faire prendre pleinement conscience à vos supérieurs de la situation dans laquelle ils se trouvent et de l'honneur que je vous fais en me présentant en personne.

En revenant à Greed.

- Dans ces conditions, seulement, nous pourrons nous entendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Draco Malfoy

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Beau gosse au service du Lord

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mer 15 Aoû - 12:29

Draco regarda en coin Greed. Lui ne trouvait surement pas ça amusant, même s'il provoquait ainsi la jeune femme en lui parlant en ces termes de Winchester. et oui Draco sentait que Greed n'allait pas tarder à oublier toutes formes de politesses, de bienséances et autres usités de communication pour se lancer dans ce qu'il sait faire de mieux.

Draco sursauta presque quand Artémis posa les yeux vers lui. Moins stupide que Greed, tout du moins, faisant son travail, la jeune femme avait surement saisit que Draco prenait bien moins à la légère ses mots. Parce que c'était elle, ou bien parce qu'il voulait entendre ce que d'autres avaient à dire, Draco se sentait bien plus concerner. D'ailleurs, il y était aussi pour quelque chose de ce deuxième rendez-vous semblable. Sans hommes de mains en plus, sans changement de lieux truffés de magie, et même quand à leurs présences. Greed ayant une nouvelle mission contre l'ordre en route et régler les soucis de Winchester n'était pas son problème.

Draco saisit aussi l'implication de la jeune femme dans cette nouvelle organisation. Un mal, un bien? Il ne le saurait pas si Greed restait les oreilles closes et que sa tante étouffe, parfois au sens propre, toutes contestations, quelles qu’elles soient.

Greed ajouta de sa voix lourde, en la dévisageant comme si elle n'était qu'un insecte, alors que Draco voulait répondre à son amie d'enfance que lui avait saisit leur importance.


"L'honneur..." Il souffla du nez. "Dans ce cas cela change toute ma perception de cet entretien... Vous vouliez une rencontre, vous en avez deux. Pour les requêtes d'ordres privées, adressez vous à la personne concernée. "

Sa voix laissait entendre que fallait pas que la petite dame continue à lui chauffer la baguette avec ses caprices de nouvelle égérie d'un courant de penser, car Greed ne pensait que pour lui et avec ses poings.

Draco fit deux pas pour se trouver aux côtés de son nouveau chef. Brisant ainsi la distance qu'un petit assistant doit avoir. A sa place derrière, dans l'ignorance. Et pourtant, on lui enviait cette place avec Greed. Il le paierait. Et cher, surement, mais qu'importe, il devait savoir, parler, s'exprimer au risque de le regretter par la suite.


"- Winchester ne se déplacera jamais. Même en lui retirant peu à peu ses privilèges et amusements. Et... "

Ce furent les seuls mots de Draco. Greed lui assena un coup de revers de main dans le ventre, qui n'avait rien d'une claque amicale.
Remis à sa place comme un enfant prit en faute.


Greed continua comme si Draco n'avait pas ouvert la bouche.

"Maintenant, vous allez écouter mes conditions. Vous voulez Winchester. Je vous ai dit où il est. Libre à vous d'organiser la rencontre dans vos cordes. Cela ne me regarde pas. Vous vouliez un écho auprès du gouvernement, voilà sa réponse. Vous vouliez un interlocuteur, vous m'avez moi. Je crois que là aussi, c'est un honneur et un privilège que beaucoup n'ont pas eu loisir d'avoir. "


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Prewett

avatar

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Geisha de luxe

MessageSujet: Re: The dark night rises    Mer 15 Aoû - 19:42

Se heurter à un mur, bien qu'elle semble s'amuser, énervait profondément Artémis, la menant aux limites de ce qu'elle pouvait physiquement supporter.
Le sang qui coulait dans ses veines, son lien avec Barker, le pouvoir qu'il avait peu à peu remis entre ses mains et ce plan qu'ils avaient de longue date mis en place. Tout lui hurlait de détruire Greed, de le réduire en poussière pour mieux libérer le chemin.
trop longtemps elle avait attendu que ce jour arrive, et maintenant qu'il était là, à portée de main, il était exclus qu'on lui résiste.

Quand Draco prit la parole, c'est avec un regain d'espoir à deux doigts de la faire chavirer qu'elle but ses paroles. Elle le savait! Il serait raisonnable, il l'aiderait à faire entendre raison à tous ceux qui se tenaient encore dans l'ombre, hors d'atteinte.

Mais bien vite, elle fut remise à sa place en même temps que Draco recevait sa punition pour avoir osé l'ouvrir alors qu'il n'y était pas invité. A partir de ce moment-là, Greed n'était qu'un mort-vivant, décida Artémis. Contraint ou forcé, il servirait de messager. Une façon de se faire comprendre venait d'ailleurs de lui venir à l'esprit, qu'elle savourait tout particulièrement.

Le regard froid et le sourire tout aussi glacial, Artémis revint à Greed sans plus se soucier de Draco ni de ce qu'il se disait. C'était sans intérêt. Artémis avait demandé à rencontrer Winchester au nom d'un grand nombre d'investisseur. Elle avait clairement spécifié la teneur de la négociation qu'elle souhaitait mener. Et tout ce qu'on lui avait répondu, c'était Greed.

Fixe dans sa stature, à l'image de la décision irrévocable qu'elle venait de prendre, Artémis leva un bras, comme pour faire taire Greed. Puis, sans qu'elle ait eu à formuler un mot, l'homme était à terre et ses deux acolytes se tenaient au dessus de son corps inerte.

- Ne touchez pas à l'autre, ordonna-t-elle alors que le regard presque inhumain de Compton et Milo se levait sur Draco, avide.

A regret, ils reculèrent, mais eux aussi avaient compris où Artémis voulait en venir et l'esprit de la meute était trop présent entre eux pour qu'ils imaginent désobéir.

A Draco:

- Voici ta chance de soutenir ta cause, fait leur comprendre. Nous ne sommes pas quantité négligeables. Nous ne sommes pas non plus vos ennemis. Nous demandons juste à être entendus et ce dans des conditions acceptables.

Face à n'importe quel messager, Artémis s'en serait tenue là. Pour son ami, elle ajouta:

- Je n'ai pas voulu ça. Mais ils ne comprennent que la domination et la force brute...


Avec un petit regard en arrière, vers ses acolytes, elle hésita. Quand son regard revint sur Draco, il n'était que volonté farouche et exigence.

- Veille à bien leur faire comprendre qu'on n'hésitera pas à user de méthodes qui feront sens à leurs yeux.

Une menace? Si peu!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Draco Malfoy

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Beau gosse au service du Lord

MessageSujet: Re: The dark night rises    Dim 19 Aoû - 19:16

Tout était passé si vite que Draco n'eut guère le temps de sortir sa baguette. Greed était à terre, inconscient et les deux épouvantails du début étaient maintenant chiens de garde du colosse aux pieds d'argile.
Draco regarda Artémis, ses yeux remplis d'incompréhension mêlés de peur. Pas de celles qui vous terrasse face à un danger, ou qui vous tétanise. Non d'une peur bien plus profonde. De celle qui vous font comprendre que plus rien ne sera comme avant.

Et les mots de la jeune femme ne pouvaient que le conforter dans cette vision. Elle pouvait dire ce qu'elle voulait de lui et de sa folie de suivre les idées du SDT, mais elle semblait bien plus ancrer que lui dans cette nouvelle façon de penser. Mais lui, il écoutait, depuis le début et Artémis, parce que c'était elle, parce que Draco au fond de lui cherchait aussi un changement. Même si cela n'était pas encore vraiment palpable.

Il n'eut pas besoin de lui répondre pour qu'elle sache qu'il avait entendu et que son message serait transmis comme il se devait. Pas à la sauce de Greed. Et qu'il le ferait à Winchester. Presque avec délectation. Tout autant que la jeune femme, Draco avait en horreur ce arriviste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Prewett

avatar

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: Geisha de luxe

MessageSujet: Re: The dark night rises    Sam 15 Sep - 0:26

Le message était passé et c'était bien tout ce qui comptait à ses yeux. C'est du moins ce que croyait artémis et qu'ellle s'efforçait de garder à l'esprit alors que, le temps d'un regard echangé, elle devinait la peur de Draco. Mal à l'aise, elle se détourna mais poursuivit, implacable.

- Bien. Nous emmenons celui-ci en gage de notre intérêt pour ce que nous avons convenu.

Et ce disant, elle se détourna complètement pendant que Compton et Milo effectuait ses volontés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The dark night rises    

Revenir en haut Aller en bas
 
The dark night rises
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
» [Stinger's Story n°9] The Dark Knight Rises + Justice Squad
» The Dark Knight Rises
» Aaron & Thea - Dark night
» Lois = For every dark night, there's a brighter day.. | UC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre du phénix :: Le monde sorcier :: Province anglaise :: Lieux divers-
Sauter vers: