Après son duel pitoyable face à Voldemort, le poireau a fuit pitoyablement, laissant le soin aux meilleurs de défendre ce qu'il laisse derrière lui. C'est l'histoire de Héros, qui se battent, qui s'aiment, se déchirent, tentent de vivre tout simplement.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une heure, le facteur n'est pas passé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Mer 28 Juil - 2:23

Sirius vécut de longues minutes comme dans un rêve. Il avait plus ou moins conscience de ce qui se passait autour de lui et de la présence des différentes personnes qui l'entouraient. Il aperçu même Diony au sein de son voyage intérieur, ou du moins ce qui y ressemblait.

Au fur et à mesure que les soins lui furent prodigués, il reprit peu à peu conscience de son corps. De la douleur, toujours plus de douleur. Le réveil fut tel qu'il poussa un grognement. Au moins, se dit-il, il était en vie. A moins que tout ceci ne soit le produit de son esprit. Son esprit qui bourdonnait à tout va alors qu'on tentait de l'apaiser.
Finalement, Sirius dû perdre conscience l'espace de quelques secondes, car lorsqu'il revint à lui, quelque chose avait changé. Il était cette fois en pleine conscience de lui et il se sentait nauséeux. Il avait également hérité d'un nouveau bandage au bras.
Il papillonna des yeux un petit instant avant de bouger la tête plus encore, jusqu'à tomber sur Remus. Cette fois, la question franchit ses lèvres :


Diony ? Est-ce que... ?
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

avatar

Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Jeu 29 Juil - 0:45

Se levant immédiatement pour prévenir tout mouvement de la part de Sirius, Remus se hâta de murmurer, pour l'apaiser:

"- Vivante. Et elle s'en remettra."

Puis, suivant les indications que le médicomage lui avait laissé, et n'ayant de toute façon pas le temps de laisser SIrius s'en remettre naturellement, Remus souleva légèrement la tête de son ami et lui présenta une fiole.

"- Boit, ça te remettra vite fait sur pied."

et pour cause, ça l'obligerait à dormir pour les 15 prochaines heures pendant que son corps se remettait du traumatisme subit. En laissant faire la nature, ça lui prendrait Trois bons jours. La gain de temps était énorme; il se sentirait juste très faible au réveil.
Violent, mais nécessaire et efficace. Voila comment on pouvait qualifier ce traitement. La preuve que Remus avait perdu un peu de sa complaisance naturelle et qu'il avait des soucis en tête.

Comme la perte d'un contact qu'il croyait pourtant protégé.

Une fois le remède ingurgité, remus laissa les deux rescapés entre les mains de l'hôtesse des lieux.

(Tu me dis si ça te va pas, hein ^^ j'essaye de faire avancer le tout)
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Jeu 29 Juil - 2:57

(et tu fais très bien lol)

Sirius but sans broncher puis demanda à voir Diony. Il allait ensuite commencer à expliquer à Remus ce qui s'était passé mais sans qu'il ne s'en rende compte, il sombra dans un profond sommeil alors que sa première phrase franchissait ses lèvres "Je ne sais pas par qui mais on a été trahi, Diony s'est engouffrée dans un piège sans que je ne..." Et ce fut tout, sans compter que les derniers mots firent à moitié mangés par les bâillements.

L'homme émergea d'un profond sommeil sans savoir combien de temps il avait dormi. Il mit du temps à comprendre où il était, corps et esprit engourdi. Apparemment, il était de retour dans sa chambre, à l'Ordre. Ou alors le chef déco espion avait bien fait son travail.
Il se sentait très faible et son estomac criait famine, mais plus aucune douleur horrible ne l'assaillait. Il finit par se lever, se mouvant presque au ralenti. La tête tournait un peu mais c'était simplement la faim. Il s'habilla en prenant la première robe qui lui tombait sous la main, sans toucher à ses bandages. Il eut néanmoins le temps de constater que beaucoup de ses blessures avaient disparue, ne laissant que de petites cicatrices. L'espace d'un instant, il eut peur d'avoir dormi au moins un mois, avant de se rappeler que Remus lui avait donné une potion.

Il sortit de sa chambre et bien qu'il soit pressé de retrouver Remus, il fit un détour par la cuisine pour ne pas s'effondrer sur place. Sans mauvais jeu de mot, il aurait pu dire qu'il avait une faim de loup. En chemin, il croisa plusieurs membres de l'Ordre auxquels il demanda d'aller prévenir Remus de son réveil et de lui dire d'aller l'attendre dans la salle de réunion. Il se renseigna également sur la présence de Diony, dont on lui dit qu'elle était rentrée la vieille. Cela suffit à le rassurer, en plus des mots de Remus dont il se souvenait parfaitement.

Il se rendit donc dans la salle de réunion et attendit Remus.


(pareil, tu me dis si ça va pas pour diony ou quoi)
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

avatar

Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Ven 30 Juil - 14:25

Remus rejoint Sirius, il s'inquiète de son état puis, rassuré, ils commencent à discuter de ce qu'il s'est passé: les mangemorts ont clairement un organisme prévu pour traquer l'ordre, la rumeur est confirmée.
Mesures à prendre, toussa. Blabla. Se cacher encore plus profondément, infiltrer plus efficacement? blabla.

Fin?
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Ven 30 Juil - 19:24

Sirius discuta longuement avec Remus de ce que les ratés de cette mission impliquait pour l'Ordre et pour ce qui allait autour. Puis, lorsqu'ils eurent échangé quelques considérations autres, il s'excusa auprès de lui et prévint qu'il allait rendre visite à Diony. Il fallait qu'il la voit, d'une part, et de l'autre, il fallait qu'il parle avec elle en tant que Chef de l'Ordre et ami. Il ne savait pas du tout dans quel état d'esprit elle pouvait se trouver suite à ces événements et il lui importait, pour la sécurité de la jeune fille et son bien être, d'en parler avec elle.
Il se rendit donc dans la chambre de Diony après avoir glané quelques informations lui rapportant qu'elle s'y trouvait.
Il toqua à la porte et attendit qu'on lui signale d'entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Ven 30 Juil - 20:47

Dans la chambre qu'on lui avait attribué le temps qu'elle se remette, le noir était total. On lui avait dit d'éviter de trop s'agiter, et ça convenait particulièrement à Diony. Roulée en boule sous la couette, elle tentait d'oublier ce qu'il s'était passé, d'effacer cette sensation qui la hantait, de sentir son dos se consumer.
Mais chaque fois elle revenait, la ramenant en arrière, à ces instants où elle entendait Sirius crier, et ne pouvait rien faire.
Une vague de malaise menaçant de la submerger, encore, un coup contre sa porte la sortie de sa torpeur.

Déglutissant pour mieux repousser la nausée, Diony se figea.

Les personnes qui venaient lui rendre visite ne se gênaient pas, en général, pour entrer sans frapper bien qu'elle ne désire pas leur présence. Alors que l'individu se contentait de frapper, elle se prit à espérer qu'il fasse demi-tour et n'entre pas.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Ven 30 Juil - 21:04

Sirius n'eut pour toute réponse que le bruit d'une mouche volant dans le couloir. Par paranoïa, il s'en débarrassa immédiatement en lançant un sort. Il était complètement inopportun qu'un être volant se trouve en ces lieux, aussi n'était-on jamais trop prudent.
Puis il revint à ce silence. Peut-être que Diony se reposait. Il ne voulait pas la déranger mais il avait tout de même besoin de jeter un coup d'oeil dans cette pièce, histoire que son cerveau imprime une bonne fois pour toutes le fait qu'elle était en vie.
Doucement, il entreprit d'ouvrir la porte. Un rayon de lumière se diffusa dans la pièce alors que les yeux de Sirius devaient s'habituer à l'obscurité. Il mit quelques secondes à remarquer une silhouette allongée dans le lit, dos à lui. Il s'avança lentement dans la pièce, ouvrant un peu plus la porte pour ce faire et s'approcha du lit dans lequel Diony reposait. Il ne la distinguait pas vraiment, seulement ses cheveux, mais il savait que c'était elle. Il l'aurait reconnue entre mille.
Planté debout à côté d'elle, il ne distinguait pas les traits de son visage et du tendre l'oreille pour l'écouter respirer. Et à vrai dire, sa respiration (du moins le peu qu'il en entendait) n'était pas des plus régulière.
Il se permit donc de murmurer, un peu au hasard car elle aurait tout aussi bien pu être en train de rêver :


Je sais que tu ne dors pas.
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Ven 30 Juil - 21:29

Imperceptiblement, plus Sirius se rapprochait, plus Diony se ratatinait sur elle-même. Un instant, elle manqua retenir son souffle, mais se força à respirer aussi calmement que possible. En vain.

Citation :
Je sais que tu ne dors pas.

Alors, elle ouvrit les yeux, et posa un regard en coin sur Sirius avant de se détourner et d'enfoncer un peu plus son visage dans le coussin.
Tentant de refouler les larmes, son visage se crispa, jusqu'à ce qu'elle n'y tienne plus et éclate en sanglot, bras tendus vers Sirius:

"- Chuis désolée...!"


le reste devait être totalement incompréhensible, noyé dans la morve et la bave.
Tant pis pour le dos qui tirait douloureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Sam 31 Juil - 2:00

Sirius fut peiné de la voir se ratatiner sur elle-même. Il resta silencieux un instant puis entreprit de se pencher pour s'assoir sur le lit. A peine eut-il entreprit la manoeuvre que Diony tendait les bras vers lui, manquant de lui mettre un coup. C'était l'heure du câlin. Sirius l'avait presque appréhendé et il en était même content. Comme un tonton bienveillant, il la pris dans ses bras et lui caressa le haut de la tête. Il murmura quelques mots entre les sanglots de la petiote.

Chuut. Ne t'excuse pas, comment aurais-tu pu prévoir qu'une chose pareille allait arriver ?

Il se mit à la bercer lentement contre lui.


Dernière édition par Sirius Black le Sam 31 Juil - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Sam 31 Juil - 2:12

Oh oui, elle répondit quelque chose à sa question. Quand à savoir quoi, c'était une autre paire de manche.
C'était comme si elle essayait de dire trop de choses en même temps. Il y avait des embouteillages à la sortie, forcément.
Quant à être raisonnée... La peur qu'elle avait ressenti était bien trop vivace pour disparaitre comme ça, et pour réponse compréhensible, elle s'accrocha un peu plus fort à Sirius, comme si sa vie en dépendait.
Longtemps, elle resta comme ça, jusqu'à ce qu'elle se calme, épuisée par ses propres pleurs et la tension.
Alors, elle baissa le nez, toute penaude et se frotta les yeux pour écarter les derniers sanglots.

Elle n'avait pas envie de parler, oh non. Son coeur était bien trop serré pour ça. Lointaine, elle resta simplement appuyée contre Sirius, à écouter les battements sourds dans sa cage thoracique.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Sam 31 Juil - 2:33

Sirius ne chercha pas à prononcer plus de mots. Cela ne servait à rien. Pour l'instant, il le comprenait, Diony avait simplement besoin de sa présence, de ses épaules pour pleurer. Alors il l'apaisa à sa manière, en la berçant, en étant simplement là et en lui caressant doucement les cheveux comme il l'aurait fait à un enfant. Il ne souhaitait pas briser ce silence avant qu'elle ne le fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Sam 31 Juil - 13:31

Chaque fois elle pensait que ça allait mieux, et pourtant, chaque fois elle retombait dans l'horreur. Les moments de détente ne duraient jamais bien longtemps, poursuivit assidument par une tension physique menant chaque fois Diony à la limite de la rupture.
Le calme et la voix apaisante de Sirius ne suffisaient pas. Alors qu'elle atteignait un pic d'anxiété, elle tenta une nouvelle approche, laissant quelques mots lui échapper:

"- J't'ai entendu crier, tu sais... J'ai essayé..."


Se coupe, incapable de continuer, le souffle lui manquant. A ces quelques mots, elle s'était sentie hurler intérieurement son impuissance et sa frustration. Si elle continuait, elle ne répondait plus de rien. A la recherche d'un peu de prise sur elle-même, du contrôle de ses sentiments et de sa raison, Diony leva un regard perdu et un peu fou vers Sirius.
Elle ne crierait pas, c'était décidé.

"- On peut tous mourir, ça j'le savais." finit-elle par dire après plusieurs essais. "Ce que j'savais pas, c'est à quel point ça peut faire mal." De perdre quelqu'un ou de mourir? Les deux mon capitaine! "J'vais m'en remettre, tu sais." Longue pause réflexive. "J'crois que c'est ça l'pire."

Même si elle avait l'air plus abattue que jamais, au moins, maintenant, les larmes coulaient librement sur les joues de Diony.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Dim 1 Aoû - 22:05

Sirius l'écouta sans mot dire. Que pouvait-il ajouter de plus de toute façon ?
Il lui sourit puis finit par dire en plaisantant :


Pour le moment pas la peine de t'en remettre, je suis toujours vivant.

Mais il savait bien qu'il n'y avait pas que ça, pas que lui. Il y avait aussi le choc et le fait d'être prise à nouveau dans une bataille. On pouvait dire ce qu'on voulait, c'est le genre de situation auxquelles on ne s'habitue jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Dim 26 Déc - 22:36

Il était toujours vivant.
Ces quelques mots auraient du suffire à la rassurer, mais au contraire, ils avivèrent une peur profonde, celle de le perdre, insupportable et insondable.
Une drôle d'assurance prenait doucement place suite à ces mots; sa vie ne reposait sur rien d'autre que sur la présence de ses proches, de ces personnes qui représentaient tout pour elle. Que ferait-elle si jamais elle venait à s'effacer? Que resterait-il de son existence si un pilier comme Sirius venait à s'effondrer?

D'une inspiration saccadée elle tenta de retrouver son souffle puis bafouilla des paroles incompréhensibles. Dans un mélange de colère et de panique elle parvint toutefois à s'exprimer.

"- Qu'est-ce que je ferais sans toi?!"


Plainte douloureuse autant que désespérée, elle ne suffisait toujours pas à exprimer sa peine. Alors qu'elle parlait, Diony poursuivait sa quête à la recherche d'un moyen d'échapper à ce sentiment oppressant et inconnu qui l'étouffait chaque jours un peu plus depuis quelques temps.

"- Je ne veux pas continuer comme ça. Je ne peux pas! L'ordre, ce que vous faites, je sais que c'est important et même plus que ça. Ces risques qu'on prend ont plus de valeur que je ne saurais l'exprimer, mais je ne les supporte pas. Ils ne sont pas miens. Ils ne sont pas... Je ne peux pas..."

La peur avait laissé la place au désarroi dans les larmes qu'elle versait et si les mots qu'elle prononçait n'avaient pas encore tout leur sens, une idée commençait à germer dans son esprit, construite et apaisante.

"- J'ai peur, Sirius, et j'ai envie que ça s'arrête. Que tout s'arrête. Je ferais tout pour, mais comme ça, je ne peux pas. C'est au dessus de mes forces."

Voila, c'était dit. Piteuse, mais soulagée, Diony gardait le nez baissé, ses doigts jouant machinalement avec ceux de Sirius.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Dim 12 Juin - 0:07

Diony Pratchett a écrit:

"- Qu'est-ce que je ferais sans toi?!"

Le visage de Sirius se fendit d'un léger sourire, pourtant habité d'une certaine tristesse. Il caressa la joue de Diony avant qu'elle ne poursuive.
Alors, ce sourire disparut mais la tristesse se fit plus profonde puis se transforma en point douloureux au sein de sa poitrine. Imperceptiblement, il relâcha doucement son étreinte tandis que son corps se roidit malgré lui.


Diony Pratchett a écrit:

"- J'ai peur, Sirius, et j'ai envie que ça s'arrête. Que tout s'arrête. Je ferais tout pour, mais comme ça, je ne peux pas. C'est au dessus de mes forces."

Le regard baissé sur leurs mains, il resta silencieux un instant, alors qu'une partie de son esprit mettait du temps à assimiler ces paroles : ce qu'elles signifiaient au-delà des simples mots. Il referma alors ses doigts sur ceux de la jeune fille. Avant même de les avoir prononcés, les mots lui écorchèrent la bouche. Il fut presque surpris de parler avec autant de calme, même si sa voix laissa percer une pointe de déception :

Alors tu ne dois pas te forcer. Nous... il releva les yeux vers ce visage qu'il avait si peur de ne plus jamais voir si ses paroles s'élevaient dans l'air. L'Ordre peut trouver un endroit où t'envoyer, dans lequel tu serais en sécurité,... dans lequel tu pourrais avoir une vraie vie.

Une lueur dans ses yeux devait montrer son espoir de voir Diony refuser la proposition, alors qu'il la fixait de ses prunelles noires. Son coeur, soudain, se serrait jusqu'à lui couper la respiration.
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Dim 12 Juin - 2:25

Citation :
L'Ordre peut trouver un endroit où t'envoyer, dans lequel tu serais en sécurité,...

Si Diony avait eu l'espoir, jusque là, que les paroles de Sirius l’apaisent un tant soit peu, elle eu soudain l'assurance que ce ne serait pas le cas. Sous le coup d'une impulsion soudaine, ses mains jaillirent hors de l'étreinte de Sirius, comme poussée par une force propre, et vinrent se poser devant la bouche de SIrius pour mieux le faire taire.

Tais-toi... Le supplia-t-elle. Tu vas dire des bêtises. Et j'aime pas quand tu dis des bêtises.

Ce que c'était flou dans sa tête. Elle en avait la tête qui tournait. Pas moyen de réfléchir convenablement dans ces conditions là. Mais au moins, une chose était sure. Pas moyen de partir.

Je sais pas grand chose sauf que y a pas de vraie vie sans toi et Lola. Va falloir trouver une autre solution. Et vite.

Sauf qu'elle n'avait aucune idée de comment la trouver, cette solution en question.
Faire l'autruche, en attendant, lui semblait une bonne idée. Et pour illustration, la miss commença de se recroqueviller sur elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Dim 12 Juin - 3:07

Sirius fut pris de cours et s'en trouva désemparé. Comme souvent avec Diony (et plus encore cette fois là, lui sembla t'il) il ne comprenait pas ses attentes. Fronçant les sourcils, il la regarda un instant se recroqueviller sur elle-même puis finit par dire dans une hésitation, comme s'il avait peur de dire une bêtise :

Qu'est-ce que tu proposes, alors ?

Il avait prononcé ces mots dans un quasi murmure. Son regard se raccrochait à elle dans l'espoir d'y voir plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Dim 12 Juin - 3:42

Ce qu'elle proposait?

- Rien.
Et cette réponse avait jaillir avec autant de spontanéité que de désespoir. Ce qui explique que le torrent de larme reprenne de plus belle. Sauf que quelque chose de nouveau se profilait alors qu'elle s'agrippait à sa couette.
Elle avait quelque chose au fond de son être qui ne demandait qu'à se libérer, entité sauvage et indomptable trop longtemps bridée. À force de la retenir, elle était à deux doigts d'étouffer.

- /je veux les faire payer! Finit-elle par éclater, ne voyant pas d'autre solution. Les faire arrêter, peu importe comment.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Dim 12 Juin - 4:01

Sirius considéra Diony en inspirant lentement suite à cette révélation. Il brûlait de lui dire que lui aussi voulait les faire payer mais une petite voix intérieure sortie de nulle part le fit réfléchir quant à une réponse plus élaborée et plus responsable.
Doucement, il se rapprochera de la petite et pris son visage entre ses mains, rassurant.


Moi aussi j'ai envie de les voir payer, mais ce chemin doit être emprunté avec précaution, sinon il te détruirait. L'Ordre, la résistance, n'a pour but que de faire payer à l'ennemi. Mais avec prudence et sagesse. Si tu dois être emplie de haine, canalise la et sers t'en pour frapper avec intelligence. Je suis peut être pas l'homme le plus sensé du monde ni le plus patient, mais c'est une chose que j'ai appris avec le temps. Cette frustration que tu ressens est normale, une conséquence de la peur et du sentiment d'injustice, et c'est unis qu'on pourra la surmonter.

Il se demanda un instant si l'esprit de Dumbledore ou d'un petit extra terrestre verdatre ne l'avait pas possédé mais il fut assez content de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Dim 12 Juin - 14:39

Embrasse-moi, mets ton doigts dans mon cul! Grand fou....

******* ou sinon


Si, en quelques gestes, Sirius avait réussit à canaliser l'énergie fébrile et erratique s'échappant de Diony, cette dernière ne s'était pas pour autant éteinte. A grand peine, la jeune fille contint le brasier qui brûlait en elle, le temps d'entendre les paroles de Sirius et d'accuser le coup.
Au son de sa soif d'action difficilement contenue, Diony se sentit gronder intérieurement, prête à prendre les armes immédiatement à ses côtés. Il aurait suffit d'un geste pour qu'elle le suive face à Voldemort, la baguette à la main et l'envie de vengeance au diapason de la sienne. Seulement... Sirius ne parlait pas d'agir comme Diony en avait envie. Il parlait d'être raisonnable, ce qui semblait loin d'être faisable. Il parlait d'être patient...
Impossible!

- Mais... Comment tu fais...?

Et les mains serrées contre le ventre, elle mima une torsion insupportable.

- Comment fais-tu pour vivre avec ça? Je... Je.... ça va me rendre folle! Je ne pourrais jamais attendre, pas comme ça, pas sans...

Encore une fois incapable d'exprimer ce qu'elle ressentait et ce qu'elle voulait, Diony s'engouffra dans un silence forcé. Il n'y a qu'à grand peine qu'elle en sortit le temps de formuler la question qui s'approchait le plus de ses véritables inquiétudes.

- Comment on fait quand on ne peut pas oublier?
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Dim 12 Juin - 19:34

Sirius se fit grave. Il ne la coupa pas, alors que des tas de sentiments et de souvenirs l'assaillaient : celui de James, de Lily, de Remus, de Peter... celui de Dumbledore, de Harry, d'Azkaban.. la peur, la douleur, le remords...Tout cela vivait en lui, vivrait toujours en lui et il s'était fait une raison. Il s'était habitué à cette idée et bien qu'elle le répugna, l'acceptait. Tout simplement parce qu'il n'avait pas le choix. Et il savait parfaitement comment l'expliquer à Diony. Grave, il répondit alors que ses yeux gris s'étaient assombris :

On choisit de vivre avec ou de mourir.

Son ton calme se fit plus véhément :

Et lorsqu'on choisit de mourir, parce qu'on agit de manière déraisonnée, parce qu'on a fait ce choix, il faut le faire pour une raison. Sinon tu n'es qu'un lâche.

Sa phrase avait claqué dans sa bouche tel qu'il la pensait.


Lorsque James et Lily sont morts, je n'ai pas réfléchi. J'ai foncé et j'ai tué le coupable : Peter. Je savais que je que risquais d'en mourir mais ça m'était égal car je savais qu'avant de périr, j'aurais fait payer le traitre.
Mais au lieu de périr j'ai passé 13 ans de ma vie emprisonné à tort. 13 ans au cours desquels je n'ai songé qu'à une chose : et si j'avais choisi Harry au lieu de la vengeance ? C'est un choix que je n'avais même pas envisagé sur l'instant, parce que j'étais dans ton état.

Aujourd'hui, je ne referai pas cette erreur. Si je dois mourir, ce sera auprès d'Harry. Pour lui et pour tous ceux qu'il essaie de protéger. Seul, je ne sers à rien. Tout comme seul, Harry ne sert à rien.

Si tu choisis aujourd'hui de foncer dans la bataille, tu frapperas dans le vide, car pour l'instant, tu ne sais même pas qui frapper. Tu es juste en colère. Et seule.
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Lun 13 Juin - 1:27

Loin de chercher une solution dans les paroles de Sirius, Diony buvait pourtant le moindre de ses mots. Trop rarement, elle voyait cette part de souffrance chez Sirius. Trop rarement, elle se rappelait à quel point il avait pu souffrir dans sa vie.
Elle n'en ressentit pas pour autant de la culpabilité en se rendant compte qu'elle s'était montrée on ne peut plus égoïste dans toute cette histoire. Elle en avait besoin et l'assumait, voila tout. Et ce n'était pas comme si ça lui arrivait souvent de s'apitoyer sur son sort.

Toutefois, le discours de Sirius eu bien l'effet d'un coup de fouet, comme il se doit.

- Je ne veux pas être seule, murmura-t-elle tout en se glissant tout contre Sirius et en pressant sa joue dans le creux de son épaule. Et je ne veux plus être en colère.

Le temps de ruminer ses pensées plus avant ainsi que tout ce que Sirius venait de lui dire, Diony resta silencieuse quelques instants. Le temps d'en arriver à une unique conclusion pleine de bon sens, pour une fois.

- Il faut que je sorte de cette chambre. C'est l'inactivité qui me rend folle, Sirius. Je ne la supporterais pas une heure de plus, il faut que tu le dises à Pomfresh.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Lun 13 Juin - 2:33

Comme souvent, Sirius donna le temps nécessaire à Diony. Il la serra contre lui, perdu dans ses propres pensées, réfléchissant à ses propres mots et au sens qu'il leur trouvait maintenant qu'ils étaient prononcés.
Lorsqu'enfin, elle se décida à parler, il n'hésita pas une seconde.


Je lui parlerais, dit-il doucement. Dire qu'il la comprenait plus que tout allait de soi.

Il revint pourtant sur ses paroles en se reculant légèrement.


Pas nécessaire, après tout. Viens avec moi.

Il se recula totalement cette fois, gardant la main de Diony dans la sienne et l'attirant doucement à lui alors qu'il se levait.

J'aimerais te montrer quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Diony Pratchett

avatar

Nombre de messages : 1548
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: 18
Statut: réfugiée

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Lun 13 Juin - 3:27

D'enthousiasme, Diony en oublia presque ses blessures en cours de cicatrisation, mais ces dernières ne manquèrent pas de se rappeler à elle, lui arrachant une grimace de douleur alors qu'elle se levait un peu trop vivement à la suite de Sirius.

Où m'emmènes-tu?

Elle posait la question mais n'attendait clairement pas de réponse, préférant mille fois garder la surprise.
Pourtant, ce n'est pas l'absence d'envie qui l'empêcha d'entendre une éventuelle réponse, mais bien un vertige. Trop d'émotions sans doute.
Qu'on se le dise, rien ne l'arrêterait. Sans se laisser ralentir par si peu, elle tangua vers Sirius à la recherche d'un peu de soutien.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 1581
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age: On ne demande pas son âge à une jeune femme
Statut: Chef de L'Ordre du Phénix

MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   Jeu 16 Juin - 23:45

Sirius allait ouvrir la bouche quand Diony trébucha contre lui. Il la retint sans difficultés dans ses bras et l'aida à se rasseoir sur le lit.

Doucement, miss. Inutile de te casser autre chose en faisant trop de zèle.

Il revint lentement sur sa pensée et se dit qu'il valait peut-être mieux qu'ils restent ici finalement. La voir souffrir dans sa précipitation ne lui laissait qu'un goût amer dans le coeur. Au moins, se dit-il, la voir souffrir c'était la voir en vie. On se rassure comme on peut.
Il ne proposa cependant pas l'option de rester ici, connaissant parfaitement la réponse avant d'avoir suggérer la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une heure, le facteur n'est pas passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une heure, le facteur n'est pas passé
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» la langue d'enseignement,facteur de pauvreté
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre du phénix :: Le monde sorcier :: Province anglaise :: Lieux divers-
Sauter vers: